Matthieu 7, 1-5 – Une poutre dans l’oeil –

Lundi 23 juin 2014

Comme les disciples étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera. Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Ici encore est souligné l’importance donnée au corps. L’enseignement que le Maître du désir dispense prend appui sur sa dimension symbolique. Ainsi l’hypocrisie est associée à l’extériorité de notre regard. Nous sommes ainsi invités à habiter nos sens pour revenir en nous-mêmes et découvrir que parole et corps ne font qu’un. Tout enseignement qui ne prend pas appui sur cette évidence nous entraîne vers une dissociation d’avec nous-mêmes.

Jean-Marie Quéré