Archives quotidiennes :

Matthieu 7, 21-29 – S’en remettre à un autre –

Jeudi 26 juin 2014

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur déclarait : »Il ne suffit pas de me dire : “Seigneur, Seigneur!” pour entrer dans le Royaume des cieux; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront: “Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles?” Alors je leur déclarerai: “Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal!” «Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s’est abattue sur cette maison; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet.» Jésus acheva ainsi son discours. Les foules étaient frappées par son enseignement, car il parlait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes. « 

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Nous reconnaissons une véritable autorité à ce qu’elle nous convoque à une certaine nudité avec nous-mêmes. Nous ne pouvons alors plus nous cacher derrière le savoir ou le souci de de vouloir comprendre les choses. Cependant l’autorité n’est jamais désincarnée. C’est toujours un autre qui en est porteur et à qui, tel un enfant avec son père, nous avons à nous remettre.

Jean-Marie Quéré