Luc 9, 43b-45. Le temps du déploiement

Samedi 27 septembre 2014
Comme tout le monde était dans l’admiration devant tout ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples : « Mettez-vous bien en tête ce que je vous dis là : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles, elles restaient voilées pour eux, si bien qu’ils n’en saisissaient pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger sur ces paroles.

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Se mettre en tête une pensée qui nous est adressée avec force, c’est ouvrir en nous le chemin de l’énigmatique. Ne pas vouloir à tout prix le résoudre, et craindre d’interroger, c’est consentir à ce que ce ne soit plus notre volonté à bien penser qui nous guide mais le temps que nous accordons aux choses pour qu’elles se déploient.

Jean-Marie Quéré