Luc 11, 15-26. Le désir inconscient ne peut être dévoyé.

Vendredi 10 octobre 2014

Comme Jésus avait expulsé un démon, certains se mirent à dire :  » C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons.  » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, lui réclamaient un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs intentions, leur dit : « Tout royaume divisé devient un désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Et si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous. Quand l’homme fort et bien armé garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort intervient et triomphe de lui, il lui enlève l’équipement de combat qui lui donnait confiance, et il distribue tout ce qu’il lui a pris. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. Quand l’esprit mauvais est sorti d’un homme, il parcourt les terres desséchées en cherchant un lieu de repos. Et comme il n’en trouve pas, il se dit : ‘Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti. ‘ En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors, il s’en va, et il prend sept autres esprits encore plus mauvais que lui, ils y entrent, et ils s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme est pire à la fin qu’au début. »

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Le désir inconscient ne peut être dévoyé. Ce qu’il cherche, la Vérité en tant que parole qui nous révèle à nous-mêmes sur le chemin de l’humanisation, dénonce la futilité de notre division intérieure. Il y a donc en nous un lieu d’unité qui demande que l’on s’y tienne. Sauf à donner à cette division une importance qu’elle n’a pas. Tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes, se trouve alors dispersé.

Jean-Marie Quéré