Archives quotidiennes :

Matthieu 9, 27-31. Sortir de notre cécité

Vendredi 5 décembre 2014

En ce temps là, Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Il y a donc une intimité suprême entre désir et parole. « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »  indiquerait qu’il s’agit de croire en la parole comme acte du désir. N’est-ce pas par cette injonction que nous sommes le plus convoqués à sortir de notre cécité et à devenir humain. Il y a cependant une manière de parler, « que personne ne le sache », relative au savoir, qui va à l’encontre du désir.

Jean-Marie Quéré