Archives quotidiennes :

Jean 15, 9-11. Être demeuré par la joie – Juan 15,9-11. La alegría que nos hace permanecer.

jeudi 7 mai 2015

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

C’est sans doute parce que nous avons peur de perdre le contrôle sur nous et sur l’autre que la résistance à la joie d’être parlé par l’autre est la plus tenace. La joie, et non pas l’excitation avec laquelle nous la confondons parfois, est ce qui nous déloge le plus de nous-mêmes. Car elle témoigne d’un amour véritable qui nous anime et nous surprend toujours. Ce n’est pas de chercher l’amour qui fait qu’on le trouve mais de se laisser emporter par la joie d’être parlé par l’autre et d’être demeuré par elle.

Jueves 7 de mayo 2015

En aquel tiempo, dijo Jesús a sus discípulos: « Como el Padre me ha amado, así os he amado yo; permaneced en mi amor. Si guardáis mis mandamientos, permaneceréis en mi amor; lo mismo que yo he guardado los mandamientos de mi Padre y permanezco en su amor. Os he hablado de esto para que mi alegría esté en vosotros, y vuestra alegría llegue a plenitud. »

Es sin duda porque tenemos miedo de perder el control sobre nosotros y sobre el otro que la resistencia a la alegría de ser hablado por el otro es la más tenaz. La alegría, y no la excitación con la que a veces la confundimos, es lo que más nos desaloja de nosotros mismos, pues da testimonio de un amor verdadero que nos anima y siempre nos sorprende. Lo que hace que encontremos el amor no es el buscarlo sino el dejarnos llevar por la alegría de ser hablado por el otro y que ésta nos haga permanecer.

Jean-Marie Quéré