Archives quotidiennes :

Marc 11, 27-33. le désir va et vient – Marcos 11,27-33. El deseo va y viene.

Samedi 30 mai 2015

En ce temps-là, Jésus et ses disciples reviennent à Jérusalem. Et comme Jésus allait et venait dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens vinrent le trouver. Ils lui demandaient : « Par quelle autorité fais-tu cela ? Ou alors qui t’a donné cette autorité pour le faire ? » Jésus leur dit : « Je vais vous poser une seule question. Répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais cela. Le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes ? Répondez-moi. » Ils se faisaient entre eux ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Mais allons-nous dire : “Des hommes” ? » Ils avaient peur de la foule, car tout le monde estimait que Jean était réellement un prophète. Ils répondent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Alors Jésus leur dit : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela. »

Lire le billet du jour sur le site de l’Abbaye de Tamié.

Il y a une forme d’analogie entre cet homme qui va et qui vient dans le temple et le désir qui va et qui vient en nous. Nous ne savons pas plus d’où il vient, où il va et de quelle autorité il dépend. Et lorsque nous cherchons à le saisir ou à le mettre à l’épreuve, émerge une question qui nous appelle à répondre en notre nom propre.

Sábado 30 de mayo 2015

En aquel tiempo, Jesús y los discípulos volvieron a Jerusalén y, mientras iba y venía por el templo, se le acercaron los sumos sacerdotes, los escribas y los ancianos y le preguntaron: « ¿Con qué autoridad haces esto? ¿Quién te ha dado semejante autoridad? » Jesús les respondió: « Os voy a hacer una pregunta y, si me contestáis, os diré con qué autoridad hago esto: El bautismo de Juan ¿era cosa de Dios o de los hombres? Contestadme. » Se pusieron a deliberar: « Si decimos que es de Dios, dirá: « ¿Y por qué no le habéis creído? » Pero como digamos que es de los hombre… » (Temían a la gente, porque todo el mundo estaba convencido de que Juan era un profeta.) Y respondieron a Jesús: « No sabemos. » Jesús les replicó: « Pues tampoco yo os digo con qué autoridad hago esto. »

Existe una forma de analogía entre este hombre que va y viene por el templo y el deseo que va y viene en nosotros. Tampoco sabemos de dónde viene, a dónde va ni de qué autoridad depende. Y cuando intentamos apresarlo o ponerlo a prueba, emerge una cuestión que nos llama a responder en nombre propio.

Jean-Marie Quéré